La huitième édition des journées Camerounaises d’informatique médicale s’ouvrent ce mardi à Yaoundé sous le thème : « Santé numérique et gestion des épidémies expériences et leçons apprises ».

L’ informatique médical, c’est ce domaine de la médecine qui fait un recours à l’utilisation des technologies de l’information et de la communication dans le domaine de la santé en général et celui de la médecine en particulier. Elle repose sur l’ idée de pouvoir utiliser le potentiel de ses outils pour pouvoir soigner les malades, mener un certain nombre d’activités de santé publique, à l’exemple de la surveillance des maladies. On peut également avoir recours à l’informatique médicale pour développer des projets de recherche au bénefice des étudiants en médécine. Les journées camerounaise d’informatique médicale permettent de réunir tous les acteurs du domaine, au rang de ceux-ci se recrutent les universitaires, les chercheurs mais aussi d’autres acteurs tels que les spécialistes de l’informatique, les professionnels de santé, les décideurs, les politiques ainsi que les membres de la société civile. Les thématiques qui y seront abordées portent essentiellement sur les enjeux du domaine dans le milieu de la médecine, l’un des sujets phare sera, la santé numérique et son utilisation dans la gestion de la pandémie covid-19. Occasion pour tous les acteurs de réunir autour d’une même table, de voir les mesures qui ont été adoptées, de corriger certains manquements et de formuler des recommandations. La Société camerounaise d’informatique médicale se réunit tous les deux, cette année
le thème « santé numérique et gestion des épidémies, expériences et leçons apprises » mettra en évidence de l’intérêt de l’informatique dans le domaine de la santé. La pandémie du covid-19 a favorisé le developpement de beaucoup de solutions informatiques en soutien à des actions de santé publique. A titre d’exemple l’on peut citer le numéro vert qui a été mis à la disposition de la population pour avoir des informations en temps réelle dans leur prise en charge durant la pandémie. L’ on ne saurait éluder la télémédecine qui permet de bénéficier des soins à distance et la mise en réseau des résultats d’examen. Le Minsanté a également fait appel à la Société camerounaise d’Informatique médicale pour bénéficier de son expertise dans de nombreux projets, elle a contribuer à l’élaboration des stratégies pour juguler la crise en utilisant le levier de l’informatique médicale comme l’un des piliers pour vaincre la pandémie. En terme de bilan, le domaine est en nette évolution bienqu’ étant à un stade embryonnaire. Pour cette édition plusieurs thèmes ayant trait à l’aspect holistique de l’informatique médicale seront abordés. De manière non exhaustive, l’utilisation de la télémédecine pour pouvoir faire bénéficier les soins aux populations, la définition d’une architecture globale concernant la santé numérique, la nécessité de recourir à une identifiant national de santé publique pour mieux piloter la coopération entre les différents systèmes qui existent. Les jeunes innovateurs seront aussi à l’honneur pour la promotion de leurs différentes activités et projets.